La Création

Achoriny - Atelier choral de Saint-Quentin-en-Yvelines - est né en 1997 de la volonté de choristes issus des Entreprises et lUniversité de la ville nouvelle sous limpulsion du fondateur René Tronche. Ils se sont regroupés au sein dune association régie par la loi de 1901.

Les Projets réalisés

En1998 «Les Carmina Burana de Carl Orff» sous la direction de Dominique Simonet. Deux ans après sous la direction  d'Hèlène Spasky, la diversité du répertoire populaire et orthodoxe russe, notamment, est appréhendé lors dun concert avec l'orchestre de balalaïkas «Saint Georges».

En 2001 «Offenbach» est à l’étude. Achoriny sassocie avec une compagnie de danse et un orchestre de la ville pour créer un spectacle original : «Le rêve dOffenbach» qui sera présenté notamment au théâtre de la Ferme de Bel Ebat à Guyancourt en 2003.

Puis en 2005 une comédie «Balade musicale» sera créée sur le thème «cabarets dmonde ». Suivra en 2006 un polar chanté, «Pastel en Eaux Troubles» à la salle Jacques Brel de Montigny-le-Bretonneux dans le cadre du festival de théâtre amateur.

Après lopéra-bouffe, la comédie musicale et le polar, les choristes ont souhaité retrouver lharmonie des chants russes. Cest ainsi quen avril 2007 un concert est donné à Élancourt avec un orchestre de 20 balalaïkas. Dans le même esprit en octobre 2007 Achoriny a organisé un stage de «chants slaves» dirigé par un ancien chef de choeur de larmée rouge Andreï Kikena qui sest conclu par un concert de 120 choristes à l’École de Musique et de Danse de Trappes.

Riches de ces réalisations et sous l'impulsion de leur nouveau chef de choeur venu dUkraine, Vasyl Borys, les choristes ont souhaité faire évoluer leur projet et le partager avec dautres. A ce titre ils ont réalisé en mai 2010 une tournée en Ukraine à Lviv où ils ont été invités par la chorale Boyan, elle-même accueillie pour un concert commun à la Ferme de Bel Ebat de Guyancourt en mars 2011. Achoriny a reçu en mai 2012 une chorale néerlandaise Lysenko interprétant la liturgie byzantine ; ils se sont produits ensemble à l’École de Musique et de Danse de Trappes et à l’Église des Essarts le Roi . Ils ont été reçus à leur tour début décembre 2012 à Nieuweigen (Pays-Bas) où ils ont donné 2 concerts communs. En décembre 2013, le choeur de la Cathédrale ukrainienne Saint-Volodymyr de Paris sest joint à Achoriny pour un concert commun à l’église Saint Victor de Guyancourt. Fin décembre 2014, la chorale Kvinta dOdessa (Ukraine) est invitée par Achoriny pour un concert commun à l’église Notre-Dame de Maurepas.

Aujourd'hui

Le répertoire est construit autour des chants ukrainiens (profanes, sacrés et populaires).Les choristes sont répartis au sein de 3 chœurs travaillant des répertoires distincts : deux chœurs mixtes qui répètent à Guyancourt le lundi de 19h00 à 20h30 (chants profanes et chants sacrés) et le mardi de 12h00 à 13h30 (chants populaires), et un choeur dhommes qui répète le lundi de 20h45 à 22h15 (chants profanes et chants sacrés).