CHANTS TRADITIONNELS PROFANES

А ia vsai dévlusia Et moi je suis toujours en recherche

А я все дивлюся

Un cosaque s’est introduit dans la maison de sa belle où après bien des péripéties il sera chassé à coup de rouleau à pâtisserie par la grand-mère.

 

Blagènne mouge -

arrangement Artèm Vèdèl

 

Chorna rillia izorana - 

Чорна рілля ізорана 

 

Fail douli

Фай дулі

Histoire un peu folle d’une vieille femme qui frappe un policier sur la tête et sur ses parties intimes et d’un cimetière où les défunts s’amusent.

 

Iavir i iavoryna -

Явір і яворинаО. Bilash, О. Білаш.

 

Ïhalé kozaké - Les cosaques revenaient

Les cosaques revenaient de la rivière Don jusqu’à la maison. Ils ont séduit Galia et l’ont emmenée avec eux. Galia, tu es jeune. Viens, Galia, avec nous, tu vivras mieux qu’avec ta propre maman. Ils ont emmené Galia àtravers les forêts sombres et l’ont attachée à un pin avec ses tresses. 

Celui qui a des filles doit les éduquer et non pas les laisser se promener par une nuit sombre.

 

Ihkav, ihkav kozak mistomme - Roulez, Roulez vers la ville des Cosaques

Їхав, їхав козак містом 

 

Ishov kozak potaykom - 

Ішов козак потайком  Обробка П. І. Різоля.

 

Mav ia raz divtchynon'kou - Une fois j’ai eu une petite amie

Мав я раз дівчиноньку- Обробка П. І. Різоля.

Un jeune amoureux éconduit se jette dans les eaux glacées du lac et brrrr !!! que l’eau est froide, il retrouve alors ses esprits et … sa fiancée.

 

Nova radist' sala - Joie nouvelle

Нова радість стала

Chant de Noël. La nouvelle joie est arrivée dans le monde avec la naissance de Jésus. Souhait de longues années de vie et de bonheur à tout le monde de chaque maison dans laquelle on chante cette chanson.

 

Oy, chtcho j to za shoumme -

 

Oy, divtchéno shoumét’ haill- Oh jeune fille, il y a du bruit dans le verger

Ой, дівчино шумить гай

Où un jeune homme tente de séduire une jeune fille bien qu’elle en aime un autre ; elle ne veut pas de lui car il n’a pas sa propre maison - une maison qui n’est pas à nous est comme une méchante belle-mère, même quand elle ne gronde pas elle râle et de toute façon elle ne se tait jamais.

 

Оy, Maritchko  - Marichka

Ой, Марічко, Чичері 

Chanté à l’occasion de fêtes populaires (noces …) évoque les jeux galants entre jeunes gens.

 

Oy nihto tak nè litanie - Personne ne peut voler si haut

Ой, ніхто так не літає

 

Оy ou poli verba - Au milieu de la plaine il y a un saule

Ой. у полі верба - обробка В. Самойленка.

 

Oy posloub (x)aill, moia ginko - Ecoute-moi mon épouse !

Ecoute-moi mon épouse et ne me dispute pas, Tu me fais des reproches, mais c’est de ta faute, N’essaye pas d’être plus « chef » que moi, Sinon je vais de tuer, « nom de Dieu » !!!!

 

Oy, tam ou L’vovi -

 

Po toï bique hora - Donne moi ta menotte mon trésor

По той бік гора 

Un jeune homme est attiré par les jeux tristes d’une jeune fille qui ne peut oublier celui qu’elle a aimé.

 

Poviyiav viter staipovyi -  Le vent des steppes

Повіяв вітер степовий

Marche militaire des cosaques.

 

Préïkhalé tré cosaqué - Trois cosaques sont arrivés

Приїхали три козаки

Trois cosaques sont à la recherche de la maison de Maroussia

 

Tam, na gori, krouta vèja  - Là sur la montagne une « tour » tranquille

Там, на горі крута вежа - M Grinichina

 

Téha voda -

Тиха вода - chant folklorique

 

Toumanne iaromme -

 

Toumànne ïaromme po doleni - Brouillard dans la vallée

Туман яром, по долині - chant de la région de Ivano-Frankivsk.

 

Vjè vèchir vèchoriïlè - Déjà le soir arrive

Вже вечір вечоріє

 

Yiak ishov ya z Dèbrèchéna - Mon retour de Débrèchen

Як шшов я з Дебречин

La fête traditionnelle est terminée et les cosaques s’en retournent au village en chantant. A la croisée des chemins, ils trouvent un châle, châle perdu par une jeune fille certainement, c’est à qui s’en emparera. Finalement ils décident d’aller au village, retrouver la jeune fille et lui restituer son trésor perdu. L’histoire ne nous dit pas s’ils ont retrouvé la jeune où si celle-ci a récupéré son châle, mais si un jour vous vous rendez dans la région de Dèbrèchéna, promenez-vous dans la forêt au crépuscule, vous entendrez certainement le chant des cosaques, et si vous écoutez bien, je crois que les chants des oiseaux les accompagnent !

 

Zahray mé tséhanè staren -

Zajourélés' Halytchanky - Les filles de la région de Halytchanky sont tristes

Зажурились галичанки

 

Zakuvala zozulenkaf -